Musei di Villa Torlonia

menu facilité

saut à:
contenu. recherche, section. langues, menu. utilité, menu. principal, menu. chemin, menu. bas page, menu.

Page d'accueil > Archives de l'École Romaine

En 1983 un groupe d'intellectuels et d'artistes, parmi entre autres Miriam Mafai, Netta Vespignani, Maurizio Fagiolo dell’Arco, Antonello Trombadori et Alberto Ziveri, décida de donner vie à l’association “Archives de l'École Romaine”, dédiée à la valorisation d'un moment culturel important, mais jusqu'à ce moment négligé : la vie artistique romaine entre les deux guerres. Ce sont les années qui ont vu s'affirmer différents courants picturaux et sculpturaux des “Valori Plastici”  à “Scuola di via Cavour” du Tonalisme des années ‘30 à la dernière phase “concitata” (agitée), entre réalisme et expressionnisme, pendant les années de guerre.

Dès leurs premiers jours d'existence les Archives jouissent de la participation actives des protagonistes de l'époque encore en vie, artistes, galeristes, lettrés qui donnent des matériels documentaires et surtout leur témoignage direct. Un rôle très important est tenu par les héritiers, qui à leur tour contribuent à la construction d'un solide fonds d'archives.

Au cours des ans cette première partie est agrandie par le travail de spécialistes et de chercheurs, Valerio Rivosecchi, Francesca Romana Morelli, Carolina Marconi, Isabella Montesi qui, étendant la recherche aux bibliothèques italiennes et étrangères et à des archives publiques et privées, rendent les Archives de l'École Romaine un point de référence fondamentale pour ceux qui veulent étudier cette période de l'histoire de l'art.

Pendant ses vingt-trois années de vie les Archives ont rassemblé 10.000 pièces entre catalogues, livres et monographies, la majeure partie des revues et des publications spécialisées de l'époque, correspondances, journaux intimes et autographes des artistes et des lettrés à leurs voisins, pour la plupart inédits. À ne pas négliger l’importante photothèque qui comprend des originaux d'époque et des images des œuvres. Dès le début les matériels ont été rendus disponibles à la consultation des savants italiens et étrangers et des nombreux étudiants engagés dans la préparation de leur thèse de fin d'études.

Le pivot de l'activité des Archives est la réalisation d'importants textes sur la période, à commencer par le fondamental volume Scuola romana, artisti tra le due guerre, par Maurizio Fagiolo dell’Arco (1986), de monographies sur chaque artiste (Alberto Ziveri, Mario Mafai, Antonio Donghi, Scipione), d'expositions en Italie et à l'étranger, comme Scuola Romana (Palazzo Reale, Milan 1988), Roma anni Venti, pittura, scultura, arti applicate (Palazzo Rondinini à la Rotonde, Rome 1990); Roma sotto le stelle del ’44 (Palais des Expositions, Rome 1994); École romaine 1925-1945 (Pavillon des Arts, Paris 1997), Mario Mafai. Una calma febbre di colori (Palazzo Venezia, Rome 2004); Casa Mafai, da Via Cavour a Parigi 1925-1933 (Musée de Santa Giulia, Brescia 2005).
Tout le matériel des Archives a été donné à la Commune de Rome en 2006 et a été placé au Casino dei Principi de Villa Torlonia en étroite relation avec le Musée de l'École Romaine dans le Casino Nobile de la même Villa.  

Dans leur emplacement actuel, les Archives trouvent finalement un emplacement institutionnel, fournissant le complément naturel du Musée.
La riche documentation sur les artistes représentés dans la collection du musée et sur leurs contemporains, est en cours d'installation et est en augmentation continue tandis qu’ont déjà été catalogués dans OPAC / SBN  environ 5.000 volumes.

Les Archives/Bibliothèque rassemblent des fonds donnés par:  Association Archives de l'École Romaine, Carlo Francesco Bertoletti, Claudio Bonichi (pour Scipione), Olga et Guglielmo Capogrossi, Caterina et Guenda Castellucci, Vera et Maria Letizia Cavalli, Mario Cavatorta, Francesco Di Cocco, Isabella Drei, Pericle Fazzini, Ninetta Ferrazzi, Gustavo et Luciana Francalancia, Giuliana Fusari (pour Antonio Donghi), Luciana Gentilini, Vera Gerardi, Romeo Lucchese,  Miriam, Giulia, Simona Mafai, Rolando Monti, Franco Muzzi (pour Corrado Cagli), Eugenia et Luciano Oppo, Adriana Pincherle, Pierluigi et Antonio Pirandello, Mimì Quilici Buzzacchi, Mario Rivosecchi, Dario Sabatello, Mario Socrate, Antonello et Donatella Trombadori, Alberto Ziveri.

Les Archives/Bibliothèques sont ouvertes au public sur rendez-vous (tél. 06 44252109), le lundi et le jeudi, de 9.00 à 13.00 et de 13.30 à 16.00

de nouveau au menu facilité.


Lisez les avis sur: Musei di Villa Torlonia

de nouveau au menu facilité.